Levé topographique aérien pour l’observation et le suivi de l’érosion côtière

Mapping et modélisation 3D d’un corridor de 25km pour le suivi de l’érosion des plages de Corse.

Région Bastiaise, juillet 2017. Résultat obtenu à partir de 1840 clichés aériens captés par autogire et sous la direction d’Aerodrones Corse, société spécialisée dans les inspections techniques par drones.

Topographiecorridor_Bastia_Photogrammétrie_Drones-Imaging©

La Collectivité Territoriale de Corse (CTC, en charge du suivi des plages de Corse) a fait appel aux sociétés Aerodronescorse et Drones Imaging pour modéliser 25Km de littoral entre les agglomérations de Bastia et de Casamozza.

Avec 1050 Km de côte, la Corse possède un littoral très diversifié. Mais ces dernières années, l’urbanisation et les infrastructures se sont considérablement développées sur la côte et certaines résidences sont aujourd’hui menacées face au réchauffement climatique et aux phénomènes d’érosion. Dans ce contexte et pour anticiper les futures submersions dommageables aux populations et à l’économie locale, la CTC a commandé une modélisation complète du trait de côte afin d’en étudier ses moindres aspects.

Pour réaliser un premier relevé topographique aérien sur un tronçon de 25Km, l’autogire fut naturellement privilégié. En effet, sa souplesse d’utilisation, son endurance et sa capacité d’emport en font un vecteur aérien particulièrement adapté sur ce type de mission. 30mn seulement ont suffi à l’autogire pour couvrir l’intégralité des 25Km du littoral tout en capturant plus de 1800 clichés aériens.

Par la suite et grâce aux techniques de photogrammétrie, ces prises de vue aériennes ont servi à la production d’un nuage de points dense (1pt tous les 15cm) permettant une représentation 3D très fidèle de la côte. Le modèle 3D ainsi généré et dont la précision spatiale est de l’ordre de quelques centimètres (précision obtenue grâce à des cibles de calage préalablement posées et relevées au GPS RTK) a immédiatement permis à la CTC d’extraire automatiquement des coupes topographiques sur l’ensemble du corridor. Si ces profils topographiques constituent d’ores et déjà un excellent support pour étudier la morphologie des plages, ils serviront également de référence initiale pour in fine : mesurer l’évolution des plages dans le temps. En effet, grâce à de futurs relevés aériens et par comparaison temporelle, il sera possible de localiser et de quantifier de façon automatique : les secteurs où il y a eu un gain ou une perte de terrain.

Faisant suite à la réussite de cette première opération, de futures missions sont donc prévues à court terme mais cette fois-ci, sur des distances beaucoup plus importantes. Ainsi, la CTC disposera très prochainement d’un support complet pour entreprendre une gestion préventive et ciblée de l’érosion côtière en Corse.

 

  • Source images aériennes : sociétés Aerodronescorse et Drones Imaging.
  • Post traitement : Drones Imaging.
  • Vecteur : autogire.
  • Camera : Sony RX100.
  • Longueur du corridor : 25Km
  • Orthophoto : résolution 3cm.
  • Nuage de points : maille 15cm.

 

Share Button